Les gestes de premiers secours


Le Défibrillateur

Le défibrillateur, ou Défibrillateur Automatisé Externe (DAE), est un appareil qui se pose sur une personne en arrêt cardiaque. Il est simple d’utilisation et participe à la réanimation du cœur. Mais savez-vous vraiment l’utiliser ?

 

Quand utiliser un défibrillateur ?

Face à une personne en arrêt cardiaque, le défibrillateur est mis en place le plus tôt possible. Après avoir constaté l’arrêt cardiaque et avoir alerté les secours, le DAE s’utilise en parallèle du massage cardiaque. Il ne le remplace pas ! Les deux sont complémentaires pour aider la victime.

S’il y en a un à proximité de la victime, il faut l’utiliser tout de suite, dès l’appel des secours. S’il n’y en a pas d’accessible en moins de 10 secondes, envoyez quelqu’un en chercher un et commencez tout de suite le massage. S’il y a un défibrillateur, on l’utilisera systématiquement, quels que soit la situation ou l’âge de la victime.

 

A quoi sert le défibrillateur et comment fonctionne-t-il ?

Pour comprendre comment fonctionne le défibrillateur, il faut comprendre ce qu’il se passe au niveau du cœur lors de l’arrêt cardiaque. Le cœur est une pompe composée de plusieurs muscles ; il envoie du sang dans tout le corps et dans le cerveau. Lorsque la personne tombe en arrêt cardiaque, deux cas de figure sont possibles :

  1. Le cœur ne bat plus du tout. Il ne fait plus son travail de pompe, et le sang ne circule pas.
  2. Le cœur bat, mais d’une manière désynchronisée. Les différents muscles ne sont plus coordonnés et le cœur n’envoie pas le sang vers le reste du corps comme il le devrait. C’est la fibrillation.

Une fois posé, le défibrillateur analyse le rythme du cœur. Si le cœur est en fibrillation, le DAE va donner un choc électrique qui fait cesser brièvement toute activité électrique du cœur. Cette brève interruption peut être suffisante pour que le cœur se remette à battre normalement. Parfois, le défibrillateur peut analyser le cœur et estimer qu’il n’a pas besoin de délivrer un choc électrique. Il faut alors reprendre le massage immédiatement.

Une fois le défibrillateur posé, il faut le laisser en place, car il analyse en permanence le rythme du cœur. Toutes les 2 minutes, il lance une analyse et décide s’il doit envoyer un choc ou non. Un DAE peut donc envoyer plusieurs chocs.

A l’œil nu, il est impossible de faire la différence entre les deux types d’arrêt cardiaque : la personne est inconsciente et elle ne respire pas. Le sauveteur utilisera donc un défibrillateur dans tous les cas d’arrêt cardiaque.

 

Peut-on réanimer quelqu’un avec un défibrillateur ?

Le défibrillateur participe à la réanimation du cœur, mais la réalité est bien différente des films ; la personne ne va pas se réveiller ou reprendre une respiration spontanément. Même si le défibrillateur aide le cœur à retrouver un rythme normal, seul le médecin des services de secours peut l’aider à se stabiliser. De plus, le défibrillateur permet uniquement de traiter l’urgence en aidant le cœur à repartir normalement, mais il ne permet pas de traiter le problème à l’origine de l’arrêt cardiaque.

La priorité est de faire circuler le sang dans le corps de la victime. Le sauveteur continue donc le massage jusqu’à l’arrivée des secours, même si le défibrillateur a envoyé un choc.

 

Comment utiliser un défibrillateur ?

Un défibrillateur est conçu pour être utilisé par n’importe qui, même sans avoir suivi de formation aux premiers secours. Il est tout de même préférable de se former pour apprendre à l’utiliser.

Il existe de nombreux modèles de défibrillateurs. Certains s’allument seuls lors de l’ouverture, d’autres doivent être allumés grâce à un bouton. Certains délivrent le choc seul tandis que d’autres demandent au sauveteur d’appuyer sur le bouton. Les électrodes peuvent varier en taille et forme. Dans tous les cas, le défibrillateur donne des instructions à l’oral sur la marche à suivre. Il est très important de suivre les instructions du défibrillateur car l’ordre de celles-ci peut varier d’un modèle à l’autre.

Pour positionner les électrodes, rien de plus simple : leur emplacement est dessiné directement dessus ! Il suffit de regarder les pictogrammes. Les électrodes se placent de part et d’autre du cœur ; une sur le pectoral gauche et l’autre sur le flanc droit, sous l’aisselle. Ainsi, le choc électrique qui passe entre les deux électrodes passe bien par le cœur, qui est situé au centre de la poitrine. Lors des analyses du défibrillateur, qui ont lieu toutes les deux minutes, il ne faut pas toucher la victime, car cela risquerait de fausser l’analyse. Le sauveteur doit aussi s’éloigner lorsque le choc électrique est délivré, car s’il touche la victime, il risque de se faire électrocuter. De plus, le choc sera moins efficace.

En cas de situation particulière (pacemaker, patch médicamenteux à l’endroit des électrodes, doute sur les indications…), l’opérateur des secours vous guidera pour mettre en place le défibrillateur.

 

Comment utiliser un défibrillateur sur l’enfant ou le bébé ?

Quel que soit l’âge de la victime en arrêt cardiaque, il faut mettre en place un défibrillateur. Il existe dans certains modèles de DAE des électrodes pédiatriques. Conçues pour être utilisées sur l’enfant ou le bébé, elles sont plus petites et sont faites pour adapter la force du choc au gabarit de l’enfant. Cependant, on ne les trouve pas dans tous les défibrillateurs.

Si le défibrillateur le plus proche ne contient pas d’électrodes pédiatriques, pas de panique : il est possible d’utiliser des électrodes pour adulte. Cependant, celles-ci seront trop grandes par rapport à la poitrine de l’enfant ou du bébé. Il faut donc les placer différemment pour assurer un choc efficace. Sans tenir compte des dessins sur les électrodes, il faut en placer une sur le torse de l’enfant, au milieu de la poitrine. La deuxième se place dans le dos, entre les omoplates. Ainsi, le choc électrique passera bien au niveau du cœur.

Dans tous les cas, l’opérateur des secours vous guidera et répondra à vos questions pour mettre en place le défibrillateur.

 

Où trouver un défibrillateur ?

Si vous savez maintenant mettre en place un défibrillateur, il est aussi important de savoir où en trouver un. Il est important de s’informer en amont sur l’emplacement des défibrillateurs, en particulier dans les lieux que vous fréquentez souvent (domicile, travail…). En effet, ce n’est pas au moment où on en a besoin qu’il faut se poser la question !

 

Là, tout de suite, savez-vous où se trouve le défibrillateur le plus proche ?

Il y a de plus en plus de défibrillateurs accessibles partout : dans les Établissements Recevant du Public (ERP), mais aussi dans la rue, les gares, le métro… Dans certains cas, il est obligatoire d’avoir des défibrillateurs dans son entreprise. Ces obligations sur la mise en place de DAE sont régulées par un cadre législatif et réglementaire. Vous avez le droit d’utiliser un défibrillateur, quelle que soit sa provenance.

En France, les DAE sont toujours signalés par un pictogramme vert, souvent accompagnés d’une flèche.

 

Mais comment savoir où sont les défibrillateurs autour de vous ?

Sachez qu’il existe des applications comme Staying Alive (Android / iOS) qui vous permettent de savoir en temps réel où sont les défibrillateurs. Ces cartes des défibrillateurs sont gratuites et contiennent de nombreuses informations pour accéder aux boîtiers.

Retour
Envie de vous former ?

Découvrez notre formation aux gestes qui sauvent en réalité virtuelle