Les gestes de premiers secours

Alerter
et prévenir

Lorsque l’on est témoin d’une situation d’urgence, le premier réflexe est souvent d’alerter les secours. Cela permet aux éventuelles victimes d’être prises en charge par des professionnels le plus vite possible. En parallèle, certains “Gestes Qui Sauvent” doivent être réalisés afin de protéger et d’aider les victimes. Savez-vous alerter efficacement les secours ?

Revenons en détail sur cette étape cruciale des gestes de premiers secours.

 

Comment alerter les secours ?

Pour alerter les secours, il faut contacter un numéro d’urgence (18, 15, 112 ou 114). Dans certains lieux (entreprises, lieux industriels…), il peut y avoir des procédures internes spécifiques pour alerter les secours.

Même si les téléphones portables sont très répandus, il existe d’autres manières d’alerter les secours : téléphone fixe, borne d’appel, agent de sécurité…

S’il y a plusieurs personnes présentes, vous pouvez demander à quelqu’un d’autre d’alerter les secours, surtout s’il faut réaliser des gestes d’urgence.

 

Quels sont les principaux numéros d’urgence en France ?

En cas d’urgence médicale ou d’accident, il est primordial d’appeler les secours. Et oui ! Vous êtes le premier maillon de la chaîne des secours ; sans vous, ils ne peuvent pas intervenir. Les numéros d’urgence sont gratuits. Il est possible de les composer de n’importe quel téléphone, même s’il s’agit d’un téléphone portable verrouillé.

 

En France, il existe 4 numéros d’urgence à connaître :

  • 18 : il s’agit du numéro d’appel des sapeurs-pompiers. Ils sont spécialisés dans le secours d’urgence aux personnes, le secours sur accidents et les incendies.
  • 15 : c’est le numéro d’appel des SAMU. Ils sont en charge de la réponse médicale et des problèmes urgents de santé. Ils peuvent vous donner un conseil médical si nécessaire.
  • 112 : ce numéro d’urgence européen fonctionne dans chaque pays de l’Union Européenne, gratuitement et quel que soit l’opérateur. Si vous appelez le 112 en France, vous serez redirigé vers le SAMU ou les sapeurs-pompiers.
  • 114 : ce numéro d’appel est réservé aux personnes sourdes et malentendantes. Il fonctionne par SMS et fax. En téléchargeant l’application du 114 sur votre smartphone, il est aussi possible de communiquer par visio et tchat.

 

Quand appeler les secours ?

Les services de secours doivent être appelés dès que vous êtes face à un incident majeur qui ne peut être contrôlé (accident de voiture, incendie…), ou une personne présentant une urgence vitale ou médicale. Si vous avez un doute, appelez quand même ; grâce aux informations que vous lui donnerez, l’opérateur du service d’urgence vous conseillera et n’enverra une équipe de terrain que si cela est nécessaire.

Il faut donc appeler les secours, d’accord… Mais à quel moment ?

Lorsque l’on arrive face à une situation exceptionnelle, on a parfois tendance à vouloir appeler les secours tout de suite. Pourtant, il est primordial de bien prendre le temps de comprendre la situation (nombre de victimes, état, contexte, adresse…) pour donner ces informations aux services d’urgence rapidement.

Si la situation présente un danger, il faut d’abord protéger la zone d’urgence. Face à une urgence vitale (par exemple une hémorragie ou un étouffement), il faut d’abord mettre la personne en sécurité en pratiquant les gestes d’urgence : ils ne prennent que quelques secondes et permettent de contrôler l’urgence ! La seule exception est dans le cas de l’arrêt cardiaque : il faut alerter les secours le plus vite possible, car une fois qu’on a commencé les gestes d’urgence, on ne s’arrête plus jusqu’à l’arrivée des secours !

 

Comment protéger la zone d’urgence ?

Si vous êtes face à une situation d’urgence, quelle est la première chose à faire ?

Pour aider efficacement les personnes victimes d’une urgence, il faut appliquer la première règle du sauveteur : protéger, et se protéger ! Même dans une situation d’urgence, votre sécurité reste la priorité. Il faut aussi s’assurer que les autres personnes présentes sont en sécurité avant d’intervenir sur la ou les victimes.

Assurez-vous que vous pouvez vous approcher et intervenir sans risque. Si la zone de l’événement présente des dangers (route passante, feu, objet tranchant…), il faut les supprimer ou les écarter de manière permanente. Cela permettra d’éviter un sur-accident. Si possible, délimitez largement la zone de l’événement. Vous pouvez aussi demander aux témoins de faire de la place. Cela facilitera l’accès et le travail des services de secours !

Parfois, il n’est pas possible d’écarter ou de supprimer le danger. Si le danger est réel, immédiat, et qu’il ne peut pas être maîtrisé, il faut alors s’éloigner et éloigner le plus vite possible les personnes présentes. Si quelqu’un n’est pas capable de s’éloigner seul, il faut faire un dégagement d’urgence. Pour cela, pas de technique particulière ! L’objectif est de mettre tout le monde en sécurité le plus rapidement possible. Vous pouvez par exemple porter ou tirer la victime (poignets, chevilles, vêtements).

 

Que dire au téléphone pour prévenir les secours ?

Vous êtes face à une situation d’urgence et vous avez appelé les secours. Quelles informations donner à l’opérateur des secours ? L’alerte doit être précise et rapide pour leur permettre de réagir efficacement. Heureusement, vous n’êtes pas seul ! Au bout du fil, c’est un professionnel qui vous guide et vous pose des questions.

 

Pour intervenir, les secours ont besoin de plusieurs informations :

  • le numéro de téléphone à partir duquel vous appelez. Cela est nécessaire pour vous recontacter si les secours ont besoin d’informations complémentaires ou si la ligne est coupée.
  • la nature du problème. Il faut expliquer de manière précise la situation (maladie, accident…) et ses conséquences (nombre de victimes, état, nature de l’aide qui leur est apportée…).
  • la localisation la plus précise possible de l’événement. Cela permet aux services de secours d’arriver vite et sans encombre sur les lieux. Souvent, l’adresse n’est pas suffisante. Pensez bien à donner toutes les précisions pour accéder à l’urgence : code d’accès, étage, numéro de bureau… Vous pouvez aussi utiliser des points de repère pour orienter les équipes de secours (près de la fontaine, dans la pharmacie…).

 

Après avoir alerté les secours, que faut-il faire ?

Après avoir appelé les secours, vous avez fait le plus important, mais votre rôle ne s’arrête pas là !

Tant que les professionnels de l’urgence ne sont pas arrivés, vous êtes les yeux et les oreilles des services de secours. Tout en vous mettant en sécurité, il faut rester sur place pour surveiller les victimes, accueillir les secours et les informer en cas d’évolution. Dans certains cas, l’opérateur téléphonique restera avec vous au téléphone jusqu’à l’arrivée des secours.

Dans certains cas, il est nécessaire de réaliser des gestes d’urgence. Sauriez-vous par exemple réagir face à une personne inconsciente ou en arrêt cardiaque ?

Dans ces situations, les services de secours vous guideront alors par téléphone. Il est primordial de se former et de s’informer sur ces gestes pour les prodiguer rapidement et avec sang-froid.

Retour
Envie de vous former ?

Découvrez notre formation aux gestes qui sauvent en réalité virtuelle