INTERVIEW : Former l’ensemble de ses collaborateurs aux premiers secours ? C’est possible

L’entreprise PALCHEM, spécialisée dans l’industrie chimique, a récemment formé l’ensemble de ses collaborateurs aux premiers secours avec la formation D’un Seul Geste.

Sur deux jours, 100% des salariés ont pu suivre les enseignements de D’un Seul Geste en se formant deux par deux sur des sessions d’une heure grâce à la réalité virtuelle.

Formation_Palchem

Nous avons posé trois questions à Bénédicte Paladini, directrice générale de PALCHEM, pour en savoir plus sur cette démarche engagée.

Pourquoi avoir décidé de former l’ensemble de vos collaborateurs aux Premiers Secours ? 

Lorsqu’une situation d’urgence se présente, les premières minutes sont cruciales et en ayant les bons réflexes, il est possible de sauver la vie d’une personne. C’est à la fois valable en entreprise et dans sa vie personnelle. Nous avons décidé de mettre en place cette formation afin que toutes nos équipes soient capables d’intervenir et de pratiquer les premiers gestes de secours sur le lieu de travail mais aussi en dehors. La formation d’une heure proposée par D’un Seul Geste nous permettait d’ouvrir facilement cette formation à l’ensemble des salariés.

 

Quel a été l’apport de la réalité virtuelle pour les apprenants ?

Les formations traditionnelles sont focalisées sur les aspects théoriques et la prévention mais elle laisse trop peu de place à la pratique. La réalité virtuelle permet de mettre la pratique au centre de la formation et dans les conditions du réel. C’est ce qui nous a plu. L’apprentissage des gestes est amélioré et les apprenants se sentent plus capables d’intervenir.

 

Quels sont les retours de vos équipes à la suite de la formation ? 

Très positifs. Le contenu est à la fois très utile et ils ont passé un moment agréable. « Apprendre en passant un moment sympathique » : c’était notre brief de départ et au vu des retours très positifs de l’équipe, le contrat est rempli !

Par ailleurs, dès le lendemain de la formation, un collaborateur a dû mettre en pratique les gestes appris dans le cadre de l’étouffement de son nourrisson. Il a su intervenir et son bon réflexe a permis d’éviter l’aggravation de la situation.

Cela nous a d’autant plus conforté de l’intérêt général de ce type de formation et de son impact dans le quotidien de chacun.

 

Merci à Bénédicte pour son témoignage, bravo à Geoffrey pour son geste héroïque et félicitations aux équipes de Palchem pour leur implication et leur bonne humeur à l’occasion de ces formations.

Retour
felis ut mattis suscipit risus Phasellus